AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Nagisa petite bulle de bonheur

Aller en bas 
AuteurMessage
Nagisa

avatar

Messages : 8
Date d'inscription : 18/03/2012

MessageSujet: Nagisa petite bulle de bonheur   Dim 18 Mar - 9:27




Nagisa





> 21 ans

> Hétérosexuelle.

> Ookami

> Docile




Ce que je suis...


Alors, je vois il faut que je commence à me décrire… Mmmh il semblerait que le tour soit vite fait… Commençons par le plus simple. Je suis une jeune fille d’un mètre 70 pour une 60ène de kilos, je ne suis pas bien épaisse, mais c’est largement suffisant. J’ai des cheveux roux tombant jusqu’en bas de mon dos, des mèches plus courtes encadrent mon visage oblong à la peau très légèrement rosée. J’ai de grands yeux de couleurs rouges, c’est assez spécial il faut l’avouer, mais parfois au soleil ils ont simplement l’air orangés. Je les affectionne particulièrement, on me dit souvent que l’on peut lire en moi rien qu’en les regardant. J’ai des lèvres très fines, sur lesquelles est souvent dessiné un sourire. Vous l’avez peut être remarqué mais je suis une hybride, et qui dit hybride dis queue et oreilles ! Au sommet de ma tête trônent fièrement deux oreilles rousses avec le bout blanc. Je suis une ookami, j’ai donc une queue juste au dessus de mes fesses. Elle ressemble fort à celle d’un renard mais ne confondez pas ! Je tiens à ma race ! Elle est elle aussi rousse avec le bout blanc, et elle prend parfois un peu trop de place à mon goût, mais bon je dois faire avec ! Je me maquille rarement, et lorsque je le fais c’est pour mettre un léger trait de crayon noir, histoire de souligner un peu plus la couleur de mes yeux. Niveau vêtements j’aime les robes et les jupes, je suis plutôt féminine, j’aime mettre mes formes en valeur sans en faire de trop. Je porte souvent une petite robe noire, arrivant juste sous mes fesses. Sur le devant, il y a un ruban noir, qui lui donne un effet de corset. Elle a des longues manches avec un peu de dentelle blanche. En général avec cette tenue je mets de hautes cuissardes de cuir noir, lacées qui arrivent au dessus de mes genoux. Comme bijoux je porte seulement un collier de cuir avec un anneau devant, les bords sont eux aussi décorés de dentelle blanche.

La deuxième description physique que je peux faire sur moi est sans doute celle de ma transformation. Lorsque je prends ma forme totalement animale. J’aime autant vous prévenir cela fait pas mal de dégâts ! Contrairement aux autres hybrides, ma forme animale n’est pas normale. J’entends par là que je ne fais pas du tout la taille standard d’un loup, bien au contraire je fais plus ou moins trois mètres de haut. Oui je sais ce n’est pas la chose la plus discrète du monde, mais je n’ai pas le choix. Autant dire qu’un coup de patte de ma part peut vous tuer. En dehors de ce petit détail je suis un loup tout ce qu’il y a de plus normal. J’ai un pelage roux et blanc, des yeux rouges. Comme vous devez vous en doutez mes crocs sont proportionnels à mon corps, ils sont donc relativement grands. Cependant je n’ai du utiliser cette forme que deux fois dans ma vie, je ne la maîtrise donc pas bien. Je ne l’aime que moyennement, elle se déclenche toujours lorsque je suis dans une colère noire. Ce qui n’arrive vraiment pas souvent.

Me voici:
Spoiler:
 




Ce que je pense...


Oh je vois vous n’êtes pas du genre à vous arrêter sur le physique, j’en suis flattée. Quelles peuvent être mes qualités. Et bien je dirais que je suis généreuse, j’aime aider les gens, comme cela à pu se prouver plusieurs fois au cours de mon petit parcours. Je suis rigolote, je n’hésite pas à pousser la chansonnette ou à faire l’andouille pour faire rire une personne triste. Je suis en général de bon soutient lors des épreuves un peu dures. Je me considère comme une personne éveillée, j’aime m’instruire. Une de mes plus grandes passions est l’art, en général bien sur. J’adore poser et voir ensuite la façon dont les gens me voient, c’est en général flatteur. Mes défauts à présent… Hmmm voyons, je suis mauvaise perdante, alors ne compter pas sur moi pour sourire si je perds aux cartes. Tête en l’air, j’ai tendance à oublier où je pose certaines choses, ou même à ne pas faire attention où je pose les pieds, ce qui me fait me payer quelques belles chutes. Je suis également très timide, je suis incapable de me faire remarquer. Parler de moi en présence de quelqu'un est assez dure, j'ai beaucoup de mal à m'imposer, c'est sans doute pour cela que l'on m'adoptera. Un autre de mes défauts, mais ça je n’y peux pas y faire grand-chose, c’est que j’ai le sommeil agité depuis quelques années maintenant. Je fais souvent des cauchemars, il ne faut donc pas vous braquer si une nuit je viens vous trouver et vous demander si je peux dormir près de vous, ou même si vous m’entendez pleurnicher dans mon sommeil.



Un peu de moi...


Houla, j’espère que vous avez l’âme d’un voyageur, parce que si je vous raconte ma vie vous allez visiter plusieurs pays ! Je suis née un jour d’automne à Ciężkowice en Pologne. D’une mère institutrice ookami à l’école faite pour les hybrides et d’un père scientifique, Peter Bishop, son nom vous dit peut être quelque chose. Mais sûrement pas pour de bonne raison, j’en ai bien conscience. Le salaire de mon père nous permettait de vivre comme des riches, enfin si l’on puit dire. Ma mère n’aimait pas l’idée que nous nous embourgeoisions, nous avons donc vécu simplement. Elle a toujours voulu que ses enfants soient élevées avec des valeurs simples. Alors Kaori ma sœur jumelle et moi, n’avons jamais été prétentieuses, nous avons appris à aimer les choses simples en fait. J’ai vécu dans cette ville jusqu’à l’âge de mes six ans, malheureusement je n’ai retenu aucun mot de cette langue, qui me fait tant envie parfois. Les recherches de mon père étaient assez spéciales, il essayait de trouver un moyen de voyager dans le temps, cela peut paraître grotesque, mais mon père essayait de découvrir comment fonctionnait notre monde. Ses recherches nous ont d’abords menés à Nagoya au Japon. Nous y avons vécu deux ans, mais mon père n’était pas très bien vu dans la section dans laquelle il travaillait. Ma mère un peu perdu par le changement à décidé qu’elle me ferait office d’institutrice à la maison, j’ai donc reçu des cours à domicile, entre le petit déjeuner avec ses œufs au plat et le souper avec ses poissons frits et autres mets délicieux que le pays pouvait nous offrir. Au bout de deux ans, mon père à de nouveau été transféré ailleurs, dans un pays bien plus froid en Irlande, nous avons élus domicile dans un appartement de Moneygall. Agée de huit ans, j’ai commencé à découvrir le monde et à me faire des amis, ma mère continuant mon éducation. J’espérais continuer de vivre dans cette atmosphère, mais l’explosion du laboratoire de mon père ne nous a pas aidé. Nous sommes restés quatre ans là bas, mon père attendant d’être réaffecté dans un laboratoire, sur ce temps là il continuait les recherches dans le grenier de notre maison. Autant dire que je ne le voyais que très peu, toujours en train de calculer des probabilités et autres choses qui m’ennuyaient, je n’ai jamais vraiment aimé les maths pour tout avouer ! Alors que la troisième année irlandaise allait se finir, ma mère est morte dans une fusillade. Alors qu’elle allait au magasin, un voleur est entré et à tirer sur tout ce qui était vivant. Mon père bien trop prit par ses études n’a pas souffert longtemps de cette disparition, alors que moi j’ai du faire face à l’absence de la seule personne qui m’entourait vraiment en dehors de ma jumelle. Nous avons fini par déménager une fois de plus cette fois pour l’Australie. Même nous ne sommes pas restés bien longtemps en place ! Après les voyages se rapprochèrent à mesure que mon père pensait toucher à son but, l’Inde, la Chine, les Etats-Unis, l’Afrique et pour finir l’Angleterre. J’avais alors mes dix-neuf ans, papa toujours absorbé par son travail ne surveillait pas vraiment mes allées et venues dans la maison. Des gens pourtant bien intentionnés sont un jour venus frapper à notre porte, déclarant à mon père qu’il me laissait sans surveillance depuis bien trop longtemps. Qu’à l’école j’avais les meilleures notes qui puissent être et que donc je méritais plus d’attention que ce qu’il ne m’offrait. Je suis donc partie vivre en pensionnat pas par plaisir, mais parce que cela semblait arranger mon paternel. Ma sœur n’a pas pu me suivre, l’établissement la jugeait trop peu assidue. J’ai la laisser seule à la maison, me demandant sans cesse ce qu’elle allait devenir. Mon père n’a jamais pointé le bout de son nez. Mais au moins là je trouvais ma place, j’ai fini par être diplômée et puis est venu l’enterrement de mon père. Ce jour là je n’ai même pas versé une larme. De retour au pensionnat, les gens ont changés, mon père n’était plus là pour donner de l’argent je n’avais donc plus aucune utilité dans ce système. Je suis restée un an de plus dans cet enfer, j’ai été prise en temps que ménagère, j’étais diplômée mais je ne valais pas mieux que de passer un coup de balai. Finalement, une autre tête fortunée est arrivée, il fallait lui faire de la place. Alors sans un mot, on a fait mes valises, et un soir d’octobre, on m’a déposé dans une petite ruelle avant de me hurler que je n’avais pas intérêt à revenir. La porte donnant dans la ruelle s’est ouverte sur un petit homme au visage ingrat. Il s’est présenté à moi, a prit ma valise et m’a faite entrer. Arrivée dans la boutique j’ai compris trop tard ce qu’il venait de m’arriver, le vendeur m’a sourit et m’a confirmer qu’à présent j’étais une marchandise. J’ai passé une année entière dans une cage, j’ai à présent vingt-et-un an. Personne ne semble vouloir de moi, et pourtant je continue d’espérer. Tout comme j’espère pouvoir un jour retrouver ma sœur qui me manque…


Code: VALIDE PAR REÏRA


Dernière édition par Nagisa le Mer 4 Avr - 8:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Reïra
Déesse en tenue de cuir
avatar

Messages : 62
Date d'inscription : 16/03/2012

MessageSujet: Re: Nagisa petite bulle de bonheur   Dim 18 Mar - 9:39

Première Ookami du foruuuuuuuuuum! =)
Bienvenue
Et bon rp parmis nous
Le code est bon, la fiche à tout ce qu'il faut
Tu es VALIDEE

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://konekoscity.forumgratuit.be
 
Nagisa petite bulle de bonheur
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Cendre de lune, petite bulle d'écume ϟ Bercée par le vent, je déambule [U.C]
» L'arrivée d'une Petite Bulle dans les airs..
» MAYA ☺ cendre de lune, petite bulle d'écume
» Plus on est de chatons plus il y a de bêtises!(P.V Petite Bulle, Nuage Impérial, Petit Colibri)
» Une petite détour aux sources [ PV - Hentaï ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Koneko's City :: Présentations :: Présentations des Hybrides :: Présentations Validées-
Sauter vers: