AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Sous les branches d'un arbre [Pv Shun Kean]

Aller en bas 
AuteurMessage
Kaori

avatar

Messages : 5
Date d'inscription : 18/03/2012

MessageSujet: Sous les branches d'un arbre [Pv Shun Kean]   Dim 18 Mar - 13:09

« Hey Kaori tu dors ou quoi ? »

La jeune hybride releva la tête et fixa la personne qui venait de l’appeler. Elle grogna et réalisa que c’était Namy, sa camarade de classe à l’université. Elle secoua la tête pour lui répondre que non elle ne dormait pas, puis posa un regard rapide sur le reste de la classe. L’amphithéâtre était vide, le professeur était déjà reparti, il ne restait plus que les deux jeunes femmes. D’un geste rapide l’ookami attrapa ses affaires et les fourra dans son sac. Elle se leva et regarda par la fenêtre, le soleil brillait toujours et le ciel était d’un bleu presque paradisiaque. Attrapant son sac, elle sortit bras dessus bras dessous avec Namy. Les deux amies sortirent de l’enceinte de l’école et s’embrassèrent pour partir chacune dans une direction opposée. Namy vers les montagnes et Kaori vers le centre ville.

Elle voulait rentrer à son appartement le temps de prendre une douche, de manger un morceau pour ensuite passer un peu de temps dans un café du centre qui servait les meilleures milk-shake qu’elle ait jamais goûtés ! C’est dingue ce que ce cours de psycho pouvait lui donner envie de dormir, mais bon c’était un cours obligatoire donc elle n’avait pas d’autre choix que de le suivre. Elle attrapa ses écouteurs et les posa sur ses oreilles, espérant que cela la réveillerait un peu. Elle calqua ses pas sur le ryhtme de la musique descendant l’avenue sans faire vraiment attention à ce qui l’entourait, elle faisait tellement souvent le trajet qu’elle aurait pu le faire les yeux fermés. C’est un peu près ce qu’elle faisait d’ailleurs. Elle tourna à droite à un moment bien précis et entra dans la petite boulangerie. La vendeuse la reconnue presque aussitôt et lui servit son fameux milk-shake à la noix de coco qu’elle aimait temps. Trente seconde plus tard le tout était payé et l’ookami ressortait de là le sourire aux lèvres.

Elle regarda une nouvelle fois le ciel et l’envie de rentrer chez elle disparu, elle regarda des deux côtés de la rue et aperçu le parc. Elle pouvait toujours y faire une halte, le temps de boire et de prendre quelques notes pour son projet de livre, elle aimait bien faire ce genre de chose. Elle traversa la route en trottinant pour passer la grande grille du parc. Elle marcha un moment dans l’allée et regarda autour d’elle. Comme tous les mercredis après les cours les enfants couraient dans tous les sens soit après leur ballon soit après leur hybride, c’était au choix. Kaori regarda les mères discuter entre elles pour savoir lequel des enfants était le plus intelligent et le plus appliqué. Elle se rappela que chez elle la question ne s’était jamais vraiment posée, sa sœur avait été choisie pour faire des études dans une grande école alors qu’elle, elle était restée avec son père. Son père… Ca devait bien faire plus d’un an maintenant qu’il était mort, et c’est la première fois qu’elle y repensait depuis l’enterrement, elle avait été tellement occupée qu’elle n’avait sans doute pas eu le temps pour. En fait elle se cherchait une excuse, la seule personne qui avait occupé ses pensées durant cette année avait été sa sœur jumelle Nagisa, qu’elle n’avait pas revu depuis au moins deux ans, et elle lui manquait horriblement.

Elle continua d’avancer encore un peu puis finalement choisit un énorme saule pleureur un peu à l’écart de la plaine de jeu. Elle s’en approcha, trouvant les rayons du soleil à travers ses branches du plus bel effet. Elle écarta le feuillage et se glissa en dessous, laissa tomber son sac sur l’herbe avant de s’y asseoir, le dos contre le tronc. Elle continua de siffloter son verre, les yeux fermés, coupée du monde grâce à la barrière musicale qu’elle avait établie entre elle et la réalité. Elle sortit son calepin et commença à griffonner tout ce qui lui passait par la tête. Cette fois c’était un début de chanson.

“love is war
love is all
love is like
like you
love is more than words
love is more than worlds
love is like
you-hou”


Elle commença à chanter tout bas ce qu’elle venait d’écrire, retirant ses oreillettes pour laisser passer la musique imaginaire qu’elle avait composée dans sa tête. Elle battait le rythme sur ses genoux avec son crayon, la tête penchée en arrière regardant un oiseau se poser sur les branches. Elle fut interrompue par un jeune homme qui s’approcha d’elle, elle le regarda l’air interrogateur et lui demanda ce qu’il désirait. Il continua de s’approcher sans même daigner lui répondre. Elle se leva, peu confiante de ce qu’il voulait faire et celui-ci fondit sur elle pour la coller contre le tronc de l’arbre. Croyant qu’il en voulait à son argent elle lui montra son sac et lui expliqua qu’elle n’avait rien dedans.

Le jeune homme ricana et se colla un peu plus contre elle, la menaçant à présent ! Si elle parlait elle prendrait des coups, et il souligna que de toute façon personne ne croirait une hybride. Il sourit à nouveau et lui lécha la joue, dégoûtée elle tenta bien de le mordre, mais elle se prit un coup dans l’estomac. Elle toussa, s’étouffant et n’osant plus bouger. L’agresseur posa sa main dans le cou de l’hybride pour immobiliser sa tête et commença lui mordre les épaules, glissant sa main sur son ventre dans le but visiblement de la glisser sous ses vêtements.

Kaori ferma les yeux et réprima ses larmes, ne voulant pas lui montrer qu’elle avait peur. Elle se contenta de pousser de petits cris pour attirer l’attention de n’importe qui et priant pour qu’on la sorte de cette situation le plus vite possible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shun Kean

avatar

Messages : 5
Date d'inscription : 16/03/2012

MessageSujet: Re: Sous les branches d'un arbre [Pv Shun Kean]   Lun 16 Avr - 6:19

"Et mince... Encore un stylo qui ne marche plus!" Shun grimaça et fouilla dans son sac pour un trouver un autre. Il se redressait enfin quand la voix de son voisin de droite le coupa dans ses notes : "Comment fais-tu pour être aussi attentif? Ce cours est tellement ennuyant!". Shun le regarda et examina la feuille du garçon : il n'avait écrit qu'une vintaine de ligne et griffoné tout autour, alors que sur la sienne, était écrit d'une écriture manuscrite légerement panchée, qui prenait toute la feuille recto-verso. "C'est sur qu'en te voyant, on pourrait dire que je suis attentif, Kai" dit-il sourire aux lèvres. Le garçon esquissa un sourire puis une grimace, comparant à son tour les deux feuilles. Kai, c'est ce qu'on peut appeler un "grand ami" de Shun depuis leurs entrée à l'université, il y a maintenant 2ans. Des fois, Shun se demandait ce que Kai fesait dans cette université, il avait peut être de grand rêves mais ne se donnait pas à fond pour...

La sonnerie retentit, et Shun rangea ses affaires dans son sac puis se leva de sa chaise, suivit de Kai. Dans l'allée de la salle, les deux jeunes hommes marchèrent côte à côte. "Tu as prévu quoi maintenant?" lui demande Kai. Shun lui répondit quelques temps après qu'il rentrait chez lui. Déçu, le jeune homme tapota l'épaule de son ami : "Et bien à demain!". Le jeune homme se dirigea vers le parking pour prendre sa voiture. Shun, lui, prenait la direction opposée préfèrant faire la route à pied, comme tout les jours. Il marchait, la main gauche dans a poche de son jeans et l'autre main, tenant sa veste sur son épaule et son sac. Les filles qu'il croisait le regardaient, certaines essyant d'attirer son attention, il se contentait cependant que de leurs sourire. Il est vrai qu'avec son visage fin, ses cheveux mi long, et son style vestimentaire qui soulignait encore plus son charme, il se faisait remarquer. Ce qui ne lui déplaisait pas vraiment d'ailleurs.

Il leva les yeux vers le ciel, observant son bleu clair et ses petites taches brumeuses blanche : encore une belle journée qu'il avait en partie passée au lycée et qu'il devait passer chez lui pour étudier. Il aimait peut-être exceler à l'universitée, mais détestait par dessus tout perdre du temps à réviser.
Une idée lui vint à la tête : il pourrait aller au parc pour étudier! Il s'intallerait sur un banc, ou sous un arbre et pourrait, en même temps, observer la nature.

Sans vraiment s'en rendre compte, il accelerait le pas en direction du parc, ne faisant plus attention aux filles qui l'observait. Peu de temps après, il arrivait au parc et cherchait un endroit où s'installer. Il se dirigea automatiquement vers l'aire de jeu où de nombre enfants jouaient, glissaient sur les tobogans ou grimpaient aux petits murs d'escalade criant toutes les 10secondes "Maman, maman! T'as vu ce que je fait ?!". Il sourit quand il entendit une maman répondre à son enfant "Oui mon coeur, tu est le plus doué des petits garçon!". Quelques minutes plus tard, il revint à ses esprits et s'intalla au pied d'un arbre formant une petite "forêt" avec plusieurs autres arbres soigneusement plantés pour donner un air de nature n'ayant jamais connu l'intervention de l'Homme. Il y posa sa veste noire où il s'assit avant de sortir de son sac un grand classeur pour il ranger les notes du dernier cours. Il se lança donc dans une longue lecture conscentré comme jamais des notes qu'il avait prit tout la journée.

Plusieurs fois il fut interpellé par de petits cris venant de la petite forêt qu'il prit pour un simple cri d'animal. Quelques temps plus tard, il se décidait à aller voir, laissant ses cours sous l'arbre. Il se contenta de prendre son portable, craignant qu'on le lui vole. Il repoussa du bras les branches dans son chemin, traversant la minuscule forêt puis aperçut un couple derrière un arbre. Il allait repartir, croyant qu'il se s'agissait que d'un couple oubliant que cet endroit était un endroit public mais fut retenu quand il entendit la jeune femme se débattre. Il s'approche doucement, vayant à ne pas marcher sur des feuilles mortes ou alors des branches se qui pourrait manifester de sa présence.

Shun n'eu jamais vraiment eu peur de se confronter au danger. Petit déjà, malgré sa petite taille, il aimait être protecteur envers les petites fille de son école, ce qui d'ailleurs, faisait qu'un grand nombre de filles était amoureuse de lui, mais a part ça, il n'eu jamais eu le cran d'aller leur parler. Aujourd'hui, il sentait qu'il fallait qu'il aide cette jeune fille..

- Je peux vous aider?, lança t'il à l'homme d'une voix provocante.

Sans reflechir plus, il ejecta l'homme de toute ses forces, lequel se cogna au tront de l'arbre. Il vit l'homme se lever, l'insulter et partir comme si de rien était. Le jeune garçon s'approcha doucement de la jeune fille, cachée derrière un arbre et aperçu ses deux petites oreilles d'hybride sur la tête.

- Bonjour! lui dit t'il lui tendant la main.


Dernière édition par Shun Kean le Sam 21 Avr - 23:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaori

avatar

Messages : 5
Date d'inscription : 18/03/2012

MessageSujet: Re: Sous les branches d'un arbre [Pv Shun Kean]   Lun 16 Avr - 7:33

La jeune ookami commençait à se dire que c’était peine perdue, ses petits bruits ne semblaient pas vraiment attirer l’attention. Elle se voyait déjà dans une très mauvaise posture, elle envisageait même le pire. D’un autre côté quand vous vous retrouvez coincée contre un arbre avec un homme qui vous menace, vous ne pensez pas vraiment que la vie est toute rose. Elle se tenait toujours le ventre, du coup qu’elle avait reçu, pendant que l’homme tentait tout en la maintenant contre l’arbre de remonter sa robe. Et le pire c’est que cet abruti semblait y arriver. Cette fois Kaori se mit bel et bien à pleurer, la peur prenait le dessus sur le reste. Puis son agresseur s’arrêta, visiblement quelque chose l’ennuyait. L’hybride tourna la tête et remarqua alors un jeune garçon aux cheveux blonds mi-longs, un visage fin semblant emplit d’une énorme gentillesse. Elle le supplia du regard, pourvu qu’il ne la laisse pas dans cette situation.

Elle crut au miracle quand l’inconnu interpella l’homme et l’éjecta plus loin. Tombé par terre celui-ci grogna puis se leva comme si de rien n’était. Terrifiée la jeune femme se cacha derrière l’arbre, remettant en place sa robe. Les oreilles dressées, la queue battant l’air elle se tenait sur ses gardes, après tout le second intervenant pouvait très bien lui aussi vouloir faire son affaire. Elle le regarda s’approcher et tendre la main en lui disant bonjour. Dans un reflex animal elle approcha d’abords son visage de la main tendue pour en sentir le parfum. L’odeur de quelqu’un peut dire beaucoup sur sa personnalité et là elle fut rassurée de sentir que l’inconnu avait l’air agréable. Elle releva la tête et s’inclina devant lui avant de lui serrer la main en souriant.

« Bonjour ! Merci beaucoup de m’avoir aidée ! Sans vous je n’ose imaginer ce qu’il me serait arrivé ! »

Elle lâcha doucement la main du jeune homme et se laissa tomber sur les genoux. Elle soupira un moment, son corps semblait en état de choc, il ne voulait visiblement plus répondre aux ordres qu’elle lui donnait. Elle resta un moment aux pieds du jeune homme et s’essuya les yeux, les oreilles plaquées contre son crâne. Elle resta ainsi une dizaine de minute avant de lui adresser son plus beau sourire. Ses jambes commencèrent à sortir de leur torpeur et elle put se relever. Elle contourna l’arbre et ramassa ses affaires, les rangeant brouillement dans son sac. Elle se tourna vers son sauveur et s’approcha de lui.

« Je suis désolée de vous avoir causé du soucis ! Je m’appelle Kaori ! Je suis élève à l’université, je pensais pouvoir relire mes cours tranquillement quand cet homme est arrivé ! J’ai eu tellement peur ! »

L’ookami reprit son souffle et écouta le champ des oiseaux juste au dessus d’elle. Ils s’étaient arrêtés de chanter lorsque l’attaque de l’homme c’était faite plus violente. Comme si ils s’étaient transformés en témoins incapables du moindre mouvement. Elle regarda à travers les branches de l’arbre et se rendit compte que la vie avait simplement suivit son cours… Elle aurait très bien pu se faire tuer que personne n’aurait rien remarqué, elle sourit d’autant plus à l’attention de son bel inconnu. Car oui maintenant qu’elle avait le temps de le regarder elle constatait avec plaisir, qu’en plus d’être courageux il était plutôt mignon. Elle remarqua immédiatement ses yeux d’un marron clair. Il avait l’air d’un ange tombé du ciel juste pour l’aider. Elle chassa les pensées qui étaient doucement en train de germer dans sa tête et elle lui demanda

« Comment puis je vous remercié de m’avoir aidée ? »

Elle passa la bandoulière de son sac autour de son bras et se souvint alors qu’elle avait un peu d’argent sur elle. Elle regarda rapidement l’heure sur son téléphone et se souvint également qu’elle n’avait pas pu boire son milk-shake avec ce qu’il venait de lui arriver. D’ailleurs le gobelet et son contenu étaient tombés au sol, aucune chance de pouvoir le boire à présent. Elle secoua la queue et s’approcha de lui pour lui prendre le bras. Le contact avec une personne agréable la rassura encore un peu plus. Elle leva la tête pour le regarder.

« Je vous offre quelque chose à boire ou manger ! Et ce n’est pas une question ! Je tiens vraiment à vous remercier ! Vous êtes vraiment arrivé juste à temps ! Je vous dois bien ça ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shun Kean

avatar

Messages : 5
Date d'inscription : 16/03/2012

MessageSujet: Re: Sous les branches d'un arbre [Pv Shun Kean]   Mar 17 Avr - 0:35

Il observait la jeune fille, visiblement effrayée. Elle avait des cheveux long, blond vénitien ainsi que des yeux marron clair qui lui rappelait l'hybride de son grand frère, Nagisa. N'osant pas bouger pour ne pas lui faire peur, le jeune homme attendait, la main ouverte tendue vers la jeune fille. Elle approcha son visage de sa main, la reniflant, laissant paraître son côté animal. Elle releva la tête comme si son odeur l'avait rendue confiante.
Un sourire se vit s'esquisser sur son visage lorsque celle-ci s'inclina devant lui et prendre sa main. L'hybride devant lui ne ressemblait plus qu'a une jolie demoiselle rassurée. Shun était fier d'inspirer du réconfort à cette jeune fille. Enfin elle osait lui répondre : « Bonjour ! Merci beaucoup de m'avoir aidée ! Sans vous je n'ose imaginer ce qu’il me serait arrivé ! ». Il répondit aussitôt, n'aimant pas s'attribuer tout les mérites.

- Oh, C'est..., dit il, se coupant dans sa phrase.

La main de la jeune fille glissa de la sienne et tomba à genoux devant lui, visiblement épuisée de ce qui venait de se passer. Il se mit également à genoux devant elle, ne sachant vraiment que faire pour l'aider. Elle tremblait de tout son long, pétrifiée et versait des larmes. Le jeune homme resta avec elle un long moment qui ressemblait à une dizaine de minutes, ne détournant jamais les yeux d'elles. Il finit par se rendre compte qu'il n'avait pas terminé sa phrase et la répéta.

- Oh, C'est normal, je n'allais pas vous laisser comme ça...

À ses paroles, la jeune fille releva la tête et lui adressait un grand sourire. Essayant de se relever, les jambes encore faible, il lui prit les mains par réflexe et se releva avec elle. La jeune fille avait visiblement reprit ses forces quand elle alla ranger ses affaires qui était éparpillées à terre.
Enfin, elle revint vers lui et se présenta au jeune homme, ce qui lui surprenait. Elle était aussi à l'université? Et pensait réviser? Il se souvient qu'il avait laissé ses affaires plus loin.

- Enchanté! Shun, Shun Kean. Je suis également à l'université, celle de médecine de la ville, j'allait aussi réviser mais..., il ne finit pas sa phrase car elle avais comprit se qu'il voulait dire.

Encore une soirée sans réviser... Mais il préférait de loin avoir sauvé cette jeune fille que réviser, et puis il aurait tout le temps de réviser plus tard...
Sortant de ses pensées, il vit la jeune fille regarder en haut des arbres, les oiseaux n'y chantaient plus. Quand il redressa la tête vers elle, il se rendit compte qu'elle la dévisageait. Il esquissa un sourire du coin des lèvres.

- Non, non. Ce n'est pas la peine !, dit il en souriant.

Il n'eu pas le temps de refuser qu'elle lui avait déjà prit le bras. Finalement, il aimait bien son contact. Pourquoi s'entêter à réviser alors qu'il peut passer un peu de temps avec elle? Il croisait son regard une nouvelle fois. « Je vous offre quelque chose à boire ou manger ! Et ce n'est pas une question ! Je tiens vraiment à vous remercier ! Vous êtes vraiment arrivé juste à temps ! Je vous dois bien ça ! ». Shun ne refusait pas.

- C'est d'accord, mais laisser moi récupérer mes affaires que j'ai laissé au pied de l'arbre la-bas, dit-il en montrant le arbre au bout de la petite forêt.

Shun et Kaori se dirigeaient donc vers l'arbre en question bras dessus bras dessous. Arrivé devant il lâcha le bras de la jeune fille, rangeant à son tour ses affaires dans son sac et ramassa sa veste noire. Il mit le tout sur son épaule droite et alla retrouver la jeune fille. Ce fut très dur pour lui de reprendre son bras, vu sa nature plutôt timide, mais il le fit. Après tout, il venait juste de la sortir du pétrin... Il resta un moment à reflechir, essayant de se dire "Elle n'est pas comme les autres" et en essayant de trouver des différences, ce qui l'aidait un peu à prendre confiance. Il marchèrent tout les deux en silence, lui se laissant guider vers la destination qu'elle avait choisit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaori

avatar

Messages : 5
Date d'inscription : 18/03/2012

MessageSujet: Re: Sous les branches d'un arbre [Pv Shun Kean]   Mar 17 Avr - 8:51

Ainsi donc il s’appelait Shun, un joli prénom. Faut avouer que cela lui allait bien avec sa petite bouille d’ange. Elle était heureuse de voir qu’il répondait, au moins son sauveur n’était plus un inconnu. Il lui expliqua qu’il était également étudiant à l’université, mais en médecine. Elle le jugea du regard et du reconnaître qu’elle le voyait assez mal en médecin, mais sa gentillesse devrait sans doute faire de lui un très bon traitant. Elle ne lâcha pas son bras alors qu’il lui désignait l’arbre en dessous duquel il était lui aussi en train de réviser. Elle s’avança avec lui pour le permettre de reprendre ses affaires. Restant de l’autre côté des branchages, elle regardait la vie autour d’elle. Elle avait toujours l’art de se mettre dans des situations pas possibles, mais pour une fois quelqu’un était venu l’aider, elle n’avait pas du se transformer pour s’en sortir. Un ballon cogna contre son pied et elle le relança vers une petite fille aux cheveux blonds attachés en couettes. Elle lui sourit et reporta son attention vers Shun.

Il la rejoignit et à sa grande surprise il lui reprit le bras. Elle lui sourit, heureuse de voir qu’il acceptait qu’elle lui offre quelque chose pour le remercier. Elle resserra son étreinte autour du bras du jeune homme, se rapprochant un peu plus de lui. Pendant qu’elle l’attendait elle avait vu son agresseur tourner autour des arbres, et elle ne voulait nullement retenter l’expérience. Elle se sentait vraiment en sécurité près de lui. Elle le trouvait différent des autres garçons qu’elle avait put rencontrer jusqu’à présent. Il faut dire qu’entre son voisin du bas qui s’obstine à jouer de la guitare jusqu’à pas d’heure alors qu’elle révise ses cours. Et ses camarades de classe qui n’ont pour seule question que « tu veux venir boire un verre avec moi ? », elle n’avait pas vraiment encore trouvé quelqu’un qui vaille la peine de s’y intéresser. Alors que là, il ne lui demandait pas un rendez vous et il ne lui cassait pas les oreilles ! Elle se mit à marcher en direction d’une terrasse d’un café. Bon c’était en général l’endroit où tous les étudiants se retrouvaient, mais ils y servaient les meilleurs gâteaux qui soient !

Ils traversèrent le parc et remontèrent l’avenue principale. Faisant attention de ne pas se faire percuter par une voiture elle lui montra alors l’endroit où elle désirait l’inviter. Une petite terrasse exposée au soleil ou des nombreux groupes d’étude se réunissaient autour des petites tables rondes en sirotant des boissons fraîches et en répondant aux questions qu’ils se posaient entre eux. L’ookami choisit une table où ils ne pourraient théoriquement pas être dérangés. Elle l’invita à s’asseoir et fit de même.

« Il y a beaucoup de bruit mais c’est un des meilleurs cafés de la région ! Ils font des cupcakes à tomber par terre ! »

Un des serveurs arriva quelques minutes après eux et leur demanda leur commande. La jeune femme choisit un thé glacé au citron et un des fameux cupcake avec un glaçage rose dessus. Sa gourmandise prenait encore le pas, mais elle s’en fichait un peu, elle était des personnes qui peuvent manger ce qu’elles veulent sans jamais prendre un gramme. Alors c’est vrai qu’elle en profitait pas mal ! Elle expliqua à Shun qui pouvait choisir tout ce dont il avait envie, qu’il ne devait nullement se priver de peur que cela lui coûte trop cher. Kaori n’était pas le genre de fille à faire attention à ses dépenses, surtout quand elle pouvait remercier quelqu’un ou faire plaisir tout simplement. Au bout d’une dizaine de minute le serveur revint avec leurs boissons, elle lui sourit et sans perdre un instant, fit glisser doucement la paille entre ses lèvres et savoura le thé glacé.

« Hum… Alors comme ça vous êtes étudiant en médecine ? Pour ma part, je suis en lettre ! Le français, la poésie etc… J’aimerai un jour pouvoir publier mes livres. Mais c’est impossible quand on est une hybride comme moi ! Les gens ne sont pas vraiment du genre à nous accueillir dans leur monde ! »

Elle croqua avec un plaisir non caché dans le gâteau, se mettant un peu de glaçage sur le coin de la bouche. Elle sourit et son estomac présenta son contentement avec un grognement peu féminin. Elle rougit et posa sa main dessus comme pour s’en excuser. Elle s’apprêta à relancer la conversation quand une voix bien trop connue s’éleva derrière elle. Namy sa camarade qu’elle avait laissé une heure plus tôt en lui expliquant qu’elle devait réviser. Kaori tenta bien de se cacher, baissant les oreilles pour les coller contre son crâne, mais c’était trop tard, une fois que Namy vous remarquait même un ouragan n’aurait pu la détourner de son chemin.

« Alooooors ! C’est comme ça que tu étudies ? »

« Je… »

La jeune femme venait de lui taper avec l’index sur le bout du nez, comme une mère qui prend son enfant sur le fait accompli. Elle lui essuya toujours avec l’index la crème sur le visage et se tourna vers Shun. La jeune femme connaissait que trop bien son amie, elle devait être en train d’observer le jeune homme d’abords sans rien dire puis se tournerait vers elle pour lâcher une remarque qui mettrait tout le monde mal à l’aise. C’est bien sûr ce qu’elle fit, et Kaori se dit qu’elle aurait du parier pour la peine, à l’heure qu’il est elle serait milliardaire !

« Je comprends, moi aussi j’aurai arrêté d’étudier si un jeune homme aussi charmant m’avait donne rendez vous ! Quelle veinarde tu fais Kaori ! Moi personne ne m’invite jamais ! »

C’était peut être parce qu’elle était trop bruyante, ou parce qu’elle faisait une fixette sur tous les garçons qui passaient un peu trop près d’elle… L’ookami secoua la tête et soupira.

« T’emballes pas ! Il m’a juste aidée, je le remercie ! Sans lui j’étais dans de beaux draps, c’est tout ! Ce n’est pas un rendez vous ! »

Son amie leva un sourcil et s’approcha d’elle pour murmurer quelque chose à son oreille. La jeune femme rougit et la chassa d’un geste de la main. Namy s’inclina respectueusement devant Shun et sourit

« Désolée de vous avoir dérangés ! Prenez bien soin d’elle ! A demain Kakao ! »

Tout en regardant son amie les quitter, elle ne put s’empêcher de se maudire. Elle aurait du y penser, elle était toujours ici à réviser avec ses autres amis. Comment avait elle pu ne pas y penser ! Voila maintenant qu’elle passait pour une idiote ! Et en plus Nami ne l’avait pas loupée avec sa dernière phrase.

« Fonce autrement je le prends pour moi ! »

Elle grimaça en y repensant et regarda timidement son invité.

« Désolée elle est un peu spéciale… Elle n’est pas méchante… Je lui avais dit que j’allais étudier et elle me voit ici… Désolée »

Elle se frotta la tête, vraiment mal à l’aise de cet accident
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shun Kean

avatar

Messages : 5
Date d'inscription : 16/03/2012

MessageSujet: Re: Sous les branches d'un arbre [Pv Shun Kean]   Dim 27 Mai - 6:05

Sentant l'étreinte de la jeune fille se resserrer sur son bras, il fit mine de regarder ailleurs pour cacher ses joues légèrement rouges. Les enfants jouaient encore dans l'aire de jeu. Leurs cris recouvrait pratiquement les chants des oiseaux. Les enfants étaient bruyants mais Shun les aimaient pour selon. À les observer pendant ce petit moment où ils passèrent à côté de l'aire de jeu, il avait oublié un peu sa timidité. Quand il tournait enfin la tête vers elle, il se rendit compte qu'elle regardait en direction d'un homme qu'il identifia comme celui qui l'avait agressé un peu plus tôt. Celui ci tournait autour des arbres, surement pour chercher une autre proie. Shun, par mesure de sécurité préféra s'abstenir. Il se contenta de serrer un petit peu plus son bras pour que la jeune fille cesse de le dévisager.

- Cet homme... Ne vous touchera plus, disait-il dans un sourire rassurant.

Elle lui montra au loin un petit café avec terrasse où plusieurs groupes de jeunes discutaient devant des verres de couleurs variées et quelques gâteaux. Il se contenta de répondre pas un petit hochement de tête et un sourire puis la suit jusqu'à la terrasse s'asseyant à une table légèrementvseparée des autres. D'après elle, cet endroit était un des meilleurs de la région, mais que c'était plutôt bruyant. Ce qui était vrai quand il tentait d'écouter mais cela ne le gênait pas du tout. D'une, il avait l'habitude quand il prenait des petits boulots dans les garderies pour enfants et puis de deux, il avait une séduisante jeune femme assise en face de lui, ce qui lui faisait oublier le bruit.
L'un des serveurs s'approcha presque immédiatement de leurs table et prit la commande. Il regarda vite fait la petite carte posée en équilibre sur la table puis finit par commander la même chose que la jeune fille. Le citron était un de ses parfums préférés, et puis lui aussi il aimerait goûter les cupcakes qui, d'après elle faisaient la réputation du café. Le serveur retournait à 'intérieur après avoir noté la commande sur un petit carnet ce qui l'étonna car il ne fallait pas une mémoire surdimentionnelle pour pouvoir retenir "2 thés glacés citron, 2 cupcakes". Enfin basta, son attention revint sur la jeune femme. Ils s'observèrent un petit moment jusqu'à l'arrivée du serveur qui déposa les deux verres et deux gâteaux. Aussitôt, il approcha son verre de lui et agita grâce à la petite paille dans le verre puis prit la paille entre ses lèvres.

Ce fut Kaori qui engagea la conversation parlant des études qu'elle voulait faire, et son futur métier qu'elle envisageait. Métier qu'elle n'est pas sûre de pouvoir exercer à cause de sa "Race".

« En médecine oui, pour plus tard faire pédiatre. Il y a quelques temps, je lisais beaucoup, et envisageait aussi le métier d'écrivain, et puis la médecines et les enfants on prit le dessus sur les livres! Maintenant je n'en lis plus beaucoup, chose qui me manque, mais les cours ne me permettent pas de me lancer dans un bon livre. Quoi qu'il en soit, les hybrides ont autant le droit de realiser leurs rêves qu'un humain. Il peut même arriver qu'un hybride fasse de meilleurs livres qu'un humain..

Ses paroles ne lui ressemblait pas, il avait d'un coup prit beaucoup plus d'assurance en lui parlant.
Il la regarda manger son petit gâteau qui avait l'air succulant vu son expression, elle s'en mit même dans le coin des lèvres. Il ne lui dit rien, ne voulant pas la mettre mal à l'aise, chose ratée puisque dès que son ventre grogna Shun ne pu s'empêcher de sourire. Elle était marrante à vouloir calmer son ventre qu'en mettant la main dessus. Et il n'était pas au bout de ses surprises.
En effet, alors qu'elle s'appretait à parler mais s'arrêta brusquement, ce que Shun n'eut pas compris sur le moment. Ce fut qu'en levant les yeux qu'il apperçu une jeune fille qui semblait connaître l'hybride.  Celle ci devait surement avoir refusé de boire un verre avec eux... Et se retrouve à boire un verre avec quelqu'un d'autre. Ceci lui fit penser que lui avait raconté à Kai qu'il devait réviser. Il chercha du regard un garçon lui ressemblant mais ne vu personne, cela le rassura. Shun rougit légèrement quand il comprit que l'inconnue le prenait comme un rencard de l'hybride. Celle ci la regardait, ce qui le gênait énormément, même si il en avait maintenant l'habitude, ici, c'était différent. Il baissait le regard sur son verre alors que l'hybride essayait désesperement de lui faire comprendre que cela n'était pas prévu. Alors que la jeune femme chuchottait quelque chose à Kaori, Shun tendait l'oreille, sans succès.
Ce fut en partant que la jeune fille jeta une reflexion à Kaori qui le consernait, il sourit. Enfin seuls, la jeune fille s'adressait au jeune homme, lui disant que son amie était comme cela.

- Je n'en doute pas, elle à l'air très gentille!, disait t-il dans un sourire.

Il vit qu'elle avait perdu de son sourire, vraiment très gênée de la situation. Encore une fois, Shun se surprit lui même, entâmant de nouveau la conversation alors qu'il êtait lui même très gêné.

- Sinon... Dans qu'elle université etes-vous?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sous les branches d'un arbre [Pv Shun Kean]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sous les branches d'un arbre [Pv Shun Kean]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» Sous les frondaisons d'un arbre [PV : Papillon Etoilé]
» << Repos sous un arbre >> [PV ; Helena]
» Sous l'arbre du désespoir, coule ses larmes [ PV ]
» Intrigue n°1 + à l'orée de la forêt, sous l'arbre de Samuel.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Koneko's City :: City :: Parc-
Sauter vers: