AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Reïra, rock star en herbe

Aller en bas 
AuteurMessage
Reïra
Déesse en tenue de cuir
avatar

Messages : 62
Date d'inscription : 16/03/2012

MessageSujet: Reïra, rock star en herbe   Ven 16 Mar - 16:44




Reïra





> 19 ans

> Bisexuelle.

> Neko

> Rebelle, mais n'a rien contre les humains




Ce que je suis...


Reïra est une hybride d’un mètre 70 et de taille fine. Ses formes sont voyantes, il faut dire qu'avec un bonnet D on ne peut pas vraiment passer inaperçue. Surtout que le reste de son corps est très fin, ses jambes lui semblent tellement fines et grandes. Elle a de longs cheveux mauve foncé, ils lui arrivent jusqu’au milieu des mollets. Elle a de grands yeux orangés, mais ils peuvent avoir des reflets dorés ou même jaunes avec le soleil. Ses lèvres sont fines, ce qui lui donne parfois un sourire un peu trop narquois. Et pour ne rien arranger, sa peau très pâle lui donne souvent l’apparence d’une malade ou d’une morte. Comme tout hybride elle possèdent une paire d’oreille, plus précisément des oreilles de chat, noires. Elle a également une queue longue et fine noire au bout de laquelle elle noue un petit ruban blanc et noir, mais elle est souvent cachée sous sa robe. Côté vêtements, elle porte une robe de maid noire et blanche avec un décoletté plus que prononcé. En réalité celui-ci ne cache pas vraiment bien sa poitrine, ce qui lui plait car elle est mise en valeur. La robe est plus serrée au niveau de la taille afin de l’affiner, ce qui met sa poitrine et ses hanches en valeur et elle est décorée de festons de couleur or, rappellant ceux des uniformes militaires. La tenue n'a pas de manche, mais il lui plait d'en rajouter pour cacher ses bras trop maigres. Elle porte des cuissardes lacées en cuir noir. Puis ce que vous voulez tout savoir de sa tenue, exceptionnellement pour vous, elle m’autorise à décrire ses sous-vêtements. Sous sa tenue très stricte et élégante, la neko porte un ensemble porte-jarretelles en dentelle noire, et des bas noirs. Elle aime les sous-vêtements élégants mais pas forcément tape à l'oeil, les couleurs sont souvent du noir, du blanc, et parfois du rouge. Temps que nous sommes sous ses vêtements, Reïra possèdent deux tatouages, deux clefs de sol sur les aines, passages dans une beuverie qui a mal tournée… Cette jeune neko porte un collier de cuir rouge autour du cou avec une chaîne qu'elle peut retirer quand elle a envie, c'est le symbole même de l'hybride qu'elle est. Elle le porte parce qu'il lui plait et non pas parce qu'elle veut se soumettre. Il lui arrive aussi parfois de mettre un serre-tête fait de dentelles blanches dans ses cheveux, qu'elle noue alors en deux couettes.



Ce que je pense...


Reïra est une neko épanouie et donc il n’est pas rare de la voir sourire. Un esprit affûté, une envie de connaissance toujours grandissante, une imagination débordante, voila trois choses qui pourraient peindre grossièrement sa psychologie. Elle n’est pas comme les autres hybrides, elle ne vise pas la maison avec un maître. Elle aime bien trop sa liberté et elle se bat bec et ongles pour la garder. Ce n’est pas qu’elle n’aime pas les humains mais elle préfère rester son propre chef. Elle estime qu’elle n’a d’ordre à recevoir de personne et que si elle veut quelque chose elle peut l’avoir par elle-même. Bien qu’un peu timide à la base, une fois qu’elle connaît un peu mieux les personnes sa timidité disparaît vite, et c’est à nouveau la neko souriante et pleine de vie qui est présente. Elle aime la musique et l’art, elle estime que cela améliore sa culture, tout comme la lecture. Bien que sociable il lui arrive de s’isoler un peu histoire de souffler, elle a besoin de son intimité. Et en général, il est déconseillé de venir lui parler à ce moment là, sous peine de la voir en colère. Elle est rarement énervée, mais il ne faut pas la chercher pour autant. Elle aime s’amuser et est assez directe. Elle aime les plaisirs simples de la vie, et quand je dis plaisir, j’entends tous les plaisirs. C’est une hybride qui sait ce qu’elle veut, surtout en matière d’homme. Elle a ses goûts et si vous correspondez à ses critères elle risque fort d’essayer de vous séduire. Pas forcément pour aller jusqu’au bout mais simplement pour se dire qu’elle peut le faire. Elle ne joue pas pour autant avec les sentiments des gens, elle sait que l’amour peut faire mal si il est prit en traître. Elle saura donc toujours éviter les situations où le cœur parle trop si elle n’en a pas envie. C’est également une jeune femme romantique, elle aime les roses, les bougies et les ambiances permettant les moments intimes et complices. Confiante en ce qu’elle est, elle ne se laisse pas facilement démontée. La dernière chose à savoir sur Reïra, c’est qu’elle est très peu pudique, elle ne se mettra donc pas dans tous ses états si on venait à la voir en petite tenue, à moins qu’on ne lui lance quelques quolibets à ce sujet…


Un peu de moi...


Comment expliquer la vie de Reïra ? C’est une bonne question. Parce qu’en réalité, ce n’est pas une vie triste qui va vous faire verser une larme. Cette petite hybride a toujours bien vécu en fait. Reïra est née dans une famille composée seulement d’hybrides, sa mère était une tora et son père un neko. Elle est la deuxième enfant de la famille, juste derrière deux grands frères et devant une petite soeur. Autant dire qu’elle est un peu l’enfant inattendu, sa mère s’étant mise en tête qu’elle n’aurait jamais que des garçons, puis finalement elle eut deux filles pour son plus grand plaisir. Elle a donc été câlinée plus que nécessaire, son père la protégeant et s’occupant d’elle entre deux bagarres avec ses frères. Elle vivait dans un petit village où les hybrides avaient le droit de vivre en être libres, elle allait à l’école avec les autres enfants, vivait dans une petite maison, faisait des activités que n’importe qui peut faire en réalité. Elle a grandit en apprenant à se défendre, car avoir des frères à la réputation de durs à cuire ne laisse pas vraiment de place à une personnalité plus coquette. Même si elle était très proche de sa sœur Kyda, mais comme celle-ci était plus jeune il n’était pas toujours évident de jouer avec elle. Elle s’occupait d’elle et lui apprenait à se défendre, c’est à elle qu’elle se confiait quand quelque chose n’allait pas. Kyda était plus qu’une sœur, c’était sa meilleure amie. Jusqu’à l’âge de douze ans elle s’habillait comme un garçon, avait les cheveux courts et se comportait comme tel. Puis elle a remarqué que les filles qu’elles côtoyaient avaient changées, qu’elles se maquillaient, mettaient des robes ou des jupes, qu’elles étaient beaucoup plus féminines qu’elle. Elle est donc devenue la risée des filles, elle a du encaisser plusieurs coups bas et moqueries. Elle a commencé à se laisser pousser les cheveux, se faisant un jour la promesse qu’elle ne les couperait pas avant d’avoir vingt ans ! La petite chenille est donc devenue papillon, d’un garçon manqué elle est devenue une jeune femme sûre d’elle et attirante. La situation a vite changée quand les filles se sont alors rendue compte qu’elle était devenue une rivale. Les coups bas ne se sont donc pas arrêtés, d’autant plus que Reïra a commencé à fréquenter les garçons qui leur plaisaient. Contrairement à ce qu’on pourrait penser la jeune neko ne s’est pas laissé démontée, elle s’est contenté d’ignorer et d’adopter la même manière d’être qu’elles. Ce qui a fini en bagarre un jour au coin d’une rue, le bilan fut avantageux pour Reïra, elle s’en est sortie avec une lèvre ouverte. Elle a continué ses études en se faisant respectée et en s’intéressant à des choses qui semblaient bizarres aux autres. Elle s’est mise à écouter du rock, à s’habiller de façon plus sombre et à changer d’apparence. Mêlant la féminité et sa nouvelle passion pour la musique. Ce qui n’a pas toujours rassuré ses parents, qui avaient peur qu’elle ne tourne mal. Elle s’est mise à la guitare et au chant, d’abords comme passe-temps puis c’est devenu tout doucement une passion. Du jardin où elle chantait des chansons calmes elle est passée à des petites salles de concerts ou à des bars où elle poussait sa voix. Un jour alors qu’elle finissait un concert un homme vint la trouver et lui proposa de partir pour une ville nommée Togi dans le but de la faire connaître. Elle a accepté de le suivre, laissant derrière elle sa famille. Elle fit la promesse à sa sœur d’un jour revenir pour la revoir, elle l’embrassa sur le front et lui donna son premier médiator. Symbole de son rêve et son porte bonheur, puis elle fit sa valise et parti. Mais au bout de quelques mois le succès qu’ils attendaient n’est pas arrivé. L’homme lui a donc gentiment dit au revoir un soir sur le quai de la gare, la laissant avec seulement sa guitare, sa valise et sans logement. Elle a vécu un moment dans les hôtels avec l’argent qu’elle gagnait en jouant dans les parcs, mais cette vie l'a lassée. Etre une rock star ok, mais avoir un chez soi c'est pas plus mal! Elle a donc décidé de se prendre un appartement histoire de pouvoir avoir un point d'ancrage, elle continue de jouer dans les parcs et près des lieux publics pour acheter à manger et avoir de l'argent à dépenser.


Code:
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://konekoscity.forumgratuit.be
 
Reïra, rock star en herbe
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rock Stars
» Star Wars Pocket Models TGC
» Jimmy Jaccobs Vs The Rock
» BLINK-182[Groupe de Musique Punk Rock]
» sable, caniche star

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Koneko's City :: Présentations :: Présentations des Hybrides :: Présentations Validées-
Sauter vers: